Affichage des articles dont le libellé est inspiration body positive. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est inspiration body positive. Afficher tous les articles

jeudi 8 février 2018

L'inspiration body positive de janvier 2018


Ce message de bonne année d’Adipositivity




Année différente, même derrière ! On laisse la grossophobie aux oubliettes de 2017 ?


Le projet “I’m Tired”




Les photos, qui abordent le genre, les maladies, le handicap, la race, l’orientation sexuelle/amoureuse, le militantisme, sont terriblement puissantes.



L’app de Maayan Ziv, Access Now, qui change la donne pour les personnes en situation de handicap





Un jour, quand on ne vivra plus dans une société validiste, il n'y aura plus besoin d'initiatives comme celles-ci. En attendant, on célèbre les petites victoires des personnes handies qui se battent tous les jours pour plus d'accessibilité.


Cette précision sur la médiatisation de Nong Rose






Réfléchissons, relisons-nous, avant de poster. Bon sang !

Cet obstétricien fait danser ses patientes sur Despacito




Une bonne manière de détendre les patient·e·s, et d’éviter de nombreuses violences médicales lors de l’accouchement.


Le message de cette femme, agressée à un festival “parce qu” ‘elle était topless, sur la culture du viol




2018, année du CONSENTEMENT, hein ?!


Madonna qui parle de sexisme et d’âgisme



Ses privilèges (blanc, riche, mince) n'enlèvent rien au sexisme et à l'âgisme qu'elle vit. Ses mots sont très importants.




Il date d’il y a un peu plus d’un an mais il vient de popper dans ma TL et je me dis que ce serait pertinent de partager cette découverte avec vous. Il est important de briser cette image de régime “safe” qu’a WW, surtout avec une ambassadrice comme la fabuleuse Oprah Winfrey, parce que ce procédé est tout aussi inefficace… et dangereux. Sans parle de la toxicité de l’industrie de la minceur qui transpire par tous les pores de cette institution !


Liste des raisons de faire du sport qui ne sont pas liées aux cultures de la minceur/du fitness



"Liste de raisons d'aller faire du sport qui ne sont pas les standards de beauté patriarcaux :
- courir plus vite que les flics
- vivre plus longtemps que vous ennemis
- avoir plus de pêche pour le sexe
- bien dormir la nuit
- gagner en force pour combattre les fachos
- écouter de la musique sans être interrompu.e”
Mais… C’est toujours aussi okay de ne pas faire de sport du tout, il ne s’agirait pas d’ériger ces chouettes raisons en injonction validiste, par exemple ;)


Ce post de Fibrodiaries sur les représentations validistes des personnes en situation de handicap




“Les personnes en situation de handicap qui peuvent marcher sur de petites distances ne devraient pas avoir peur d'occuper les places de parking dédiées avant de rentrer dans un magasin.


Les personnes en situation de handicap en fauteuil roulant ne devraient pas avoir peur de bouger leurs jambes, ou de se lever brièvement.


Les personnes en situation de handicap ne devraient pas avoir peur d'utiliser une canne les jours où ça ne va pas.


Les personnes en situation de handicap ne devraient pas s'inquiéter de prendre du bon temps, et d'être vu.e.s en train de s'amuser.


Les personnes en situation de handicap ne devraient pas vivre dans la peur d'être attaqué.e.s, accusé.e.s de mentir ou encore d'être dénoncé.e.s pour "fraude" juste parce qu'iels ne rentrent pas dans les représentations validistes de ce à quoi une personne handie devrait avoir l'air ou ce qu'elle devrait faire.


Les personnes en situation de handicap méritent de quitter leur maison en sécurité et vivre leurs vies sans peur ni jugement.”


Ce projet Kickstarter à financer, pour une coupe menstruelle accessible aux personnes en situation de handicap




Si la libération de la parole et des diverses protections pour les personnes menstrué.e.s oublie les handi.e.s… elle ne libère pas grand chose. Donnons force et visibilité à ce projet nécessaire !




https://medium.com/@thefatshadow/a-letter-from-the-fat-person-on-your-flight-b0ceb1407c61


Une lettre à mettre entre toutes les mains !


Cette série photo de Peter de Vito sur l'acné





C'est vraiment chouette de voir un homme se saisir de la question, aussi ! Les photos sont très belles, et puissantes.






Le contenu de l’article n’est même pas le sujet : les représentations comptent énormément, je me répète. Et le fait de voir une femme grosse ainsi “””banalisée””” est un vrai pas en avant.


Ce post de Jezebel Express




Une publication partagée par Jezebel (@jezebelexpress) le


“Vous avez déjà un corps de plage” : rappel important à l’heure où les “bonnes résolutions” du début d’année sentent déjà les injonctions au “corps parfait pour l’été” faussement parfumées de monoï.



Cet article sur le validisme des représentations handies à l’écran







Et si on faisait appel à des acteur·rice·s en situation de handicap pour jouer des personnages en situation de handicap ? Hein ? Une idée comme ça. L’article, en anglais, développe cette nécessité. Les représentations comptent (encore et toujours…).




Pourquoi se mettre au régime ne devrait pas être votre “bonne résolution”






Pas déso, pas déso.




Ce court portrait de Timothé, militant handie




Vous savez ce qu’il vous reste à faire * cliquer sur j’aime * !



Ce projet photo centré sur les cicatrices






Ces dernières nous concernent tou·te·s, mais plus particulièrement les personnes ayant subi un accident, les personnes en situation de handicap, les personnes neuroatypiques, les personnes trans et intersexe. D’où l’importance de visibiliser les cicatrices dans les représentations des corps !
On court suivre Sophie Mayenne, photographe à l'origine de cette démarche ! 


Ce post très puissant sur la dysphorie, d’un mec trans*






Cette publication a eu beaucoup d’écho sur Twitter, beaucoup moins restrictif que FB et IG en ce qui concerne la nudité, et heureusement, car elle est terriblement importante. Lutter contre la transphobie et l’hétérosexisme est une priorité dans le mouvement body positive !




Cette vidéo sur le colorisme






Vraiment, il est urgent que l’on se renseigne sur le sujet. En particulier les non-concerné.e.s, car les représentations même “””plus diverses””” continuent de cultiver le colorisme. Et c’est inacceptable.




Cette citation de Naomi Wolf, vraiment pertinente




"Une culture fixée sur la minceur des femmes n'est pas une obsession pour la beauté de ces dernières, mais pour leur obéissance. Le régime est l'un des plus puissants sédatifs politiques dans l'histoire des femmes; une population silencieusement énervée en est une docile"




Ce recueil de témoignages sur la grossophobie médicale et toute la violence qu’elle charrie






Big up à la journaliste qui a fait un super taf (j’ai témoigné :3), bémol sur les illustrations. Rappel que les gros·ses ont aussi des visages ;)




Cet article de Plus-Size Backpakeuse sur le concern trolling






Rangez-le loin, trèèèèès loiiiiiiiiiiiiiiiin, votre “argument santé”, les grossophobes.




Cette interview dessinée de Lucie Larousse sur la grossophobie




Je n’ai rien à ajouter sinon… SUIVEZ-LA !







Oui, en caps, parce que ce post de 2014 vous sauvera bien des nerfs, lorsqu’on vous sortira que les gros·ses sont nécessairement en mauvais santé, et incapables de faire du sport.


Lupita Nyongo écrit un livre pour enfants






Elle y aborde le thème du colorisme, nécessité vitale s’il en est, et il sera publié en janvier 2019.


Cette success story à suivre de près






Merde aux marques de maquillage qui “oublient” les peaux foncées. Vive Melanin !


Cet article sur le pouvoir du self care






Ne culpabilisez pas d’y avoir recours, c’est une nécessité absolue. Prenez soin de vous !



Ces deux posts de Jane Fonda






Queen indeed. L’âgisme, et tout le sexisme qu’il charrie, est un sujet qui n’est pas assez abordé dans les milieux militants, y compris body posi ! Et puisqu’on en cause : regardez Grace & Frankie, vraiment.


Et si on parlait de poils ?






Que vous les gardiez ou que vous vous en débarassiez, c’est totalement okay. Le tout est de savoir pourquoi vous le faites ou ne le faites pas, et ce que ça vous apporte, objectivement, sans dénigrer les choix des autres quels qu’ils soient. Bref, une réflexion nécessaire !


Ce post hélas nécessaire sur le vocabulaire psychophobe, validiste et grossophobe adressé à Trump




On peut détester cette ordure (tiens, une insulte non-oppressive dites !) sans pour autant attaquer son physique. Ses idées suffisent amplement à bâtir une offensive politique, et qui ne perpétue pas la violence des injonctions faites aux cops au passage.


La réponse de Daria Marx au fatsuit de Tibo Inshape



Daria Marx, co-fondatrice de Gras Politique, répond avec force et pertinence à ce youtubeur "fitness" qui a cru être original en enfilant un costume de gros (fatsuit) histoire de "rire" un coup...



Ce texte, en anglais, est à mettre entre toutes les mains. Un concentré de bienveillance fat et body positive qui fait du bien à l'âme.




Une réflexion vitale, nécessaire. Toujours autour de l’appropriation des mouvements proches du body positive, qui sont vite récupérés par des personnes qui sont les moins violentées par les normes de beauté.


https://www.bustle.com/p/wonder-doesnt-deserve-oscar-for-casting-a-non-disabled-actor-in-its-leading-role-7993449

Alors, nous sommes en 2018 mais on va quand même répéter ce fondamental pour celleux du fond qui n'ont pas l'air de suivre : pour jouer des personnes en situation de handicap, on engage des comédien·ne·s en situation de handicap, pour jouer des personnes grosses, on engage des comédien·ne·s grosses, pour jouer des personnes trans*, on engage des comédien·ne·s trans*, pour jouer des personnes racisé·e·s, on engage des comédien·ne·s racisé·e·s. Nos identités ne sont pas des costumes. C'est assez simple pourtant, non ?


Cette agence de mannequins russe qui ne recrute que des "senior"


Eh oui, les vieilles et les vieux aussi, ont besoin d'être représenté·e·s !

On peut ensuite critiquer le fait que la totalité de ces personnes soient minces, valides (en apparence du moins) et blanches (la Russie est encore plus raciste que la France, croyez-moi, j'y suis née...).


Le court métrage "Le bleu-blanc-rouge de mes cheveux" de Josza Anjembe


En route pour les César 2018, ce court métrage percutant sur la dimension politique que jouent les cheveux crépus dans le racisme d'état qui sévit en France était disponible au visionnage sur Vimeo. Croisons les doigts pour la suite des événements !

"Le nouvel instacouple queer à suivre"


Claudia est racisée, Jessica est sourde : les deux offrent visibilité et joie aux followers de leur compte instagram de couple, parce que les représentations lesbiennes manquent... Et qu'elles sont une bulle d'air vitale dans ce monde hétéronormé, validiste et raciste !

Ce selfie post op' d'un homme trans


"Je sais que je ne suis pas le candidat "idéal", ni celui qu'on qualifierait de "goals" pour la mammectomie. Je ne suis pas mince ni attirant selon les normes ou quoi que ce soit. Mais ce que je suis est là. Trois semaines après l'opération. Je n'ai jamais été aussi heureux dans mon corps que je le suis maintenant."


Avez-vous bu de l'eau ? Pris vos médicaments ? Est-ce que quelque chose vous fait mal ? Êtes-vous dans un environnement sûr ? Ce site "à utiliser dès le réveil" vous permet de reprendre les basiques afin de vous occuper de vous si ça ne va pas, si vous n'avez pas les ressources pour le faire spontanément. Malheureusement, ce n'est qu'en anglais... pour l'instant ? Ou bien peut-être quelqu'un·e avec le temps et les talents nécessaires pourrait nous en faire une version française ? Parce que cela m'a tout l'air d'un très très chouette outil.





Quelqu'un a créé un meme "personnage original VS personnage dé-tumblrisé"... En inversant les deux images. Sur la première, le personnage féminin est racisé, couvert, pas-mince alors que sur la seconde, elle est blanchie, amincie et bien plus dénudée. La légende du tweet dit "imaginez avoir eu le cerveau tellement lavé que vous pensez qu'un dessin réaliste est 'tumblrisé'". On n'a pas le cul sorti des ronces...